Electro

L'Imaginaire : "Trio Plus"

Si les liens entre musique dite « contemporaine » et musique électronique remontent aux travaux de pionniers comme Karlheinz Stockhausen et Pierre Henry, pour ne nommer que les plus réputés, la génération actuelle des musiciens et compositeurs contemporains a parfaitement assimilé les langages de la techno, de l’electronica ou du rock « bruitiste ».

Pour son premier rendez-vous de 2019, l’ensemble contemporain strasbourgeois L’Imaginaire pose câbles, synthés et tables de mixage en l’insolite Galerie Aedaen, avec un concert qui mêle les instruments « classiques » et les aventureuses potentialités de l’électronique. A côté de la flûte et du saxophone, des claviers électriques, des vents amplifiés et des sons électroniques jouent sur nos sens, bousculant la perception du temps, du son, de l’espace, bref, de l’expérience même du concert !

L’Imaginaire retrouve Eric Maestri, directeur artistique de l’ensemble pendant huit ans, avec « Trans », en première mondiale, dont le nom renvoie à la transformation, à la transition des sons, autant que vers une possible « transe », car c’est bien à un dépassement des limites que nous invite le compositeur. Première mondiale aussi pour « utterance #2.1 », de Davíð Brynjar Franzson, compositeur islandais basé à New York, une pièce qui évolue entre répétition et mutation d’un événement sonore dans un processus hypnotique. Compositeur et saxophoniste basé à Berlin et proche de la scène expérimentale, Antoine Chessex affectionne également les installations sonores. Son œuvre « Miasma », écrite en 2016, évoque les ambiances magnétiques des musiques « drones », dévoilant une matière sonore qui emplit « physiquement » l’auditeur.

Un concert à vivre intensément !

Nota Bene: Davíð Brynjar Franzson sera présent au concert et échangera avec Raphaël Charpentié (de la Galerie Aedaen) en ouverture du concert.

Programme :
Eric Maestri - Trans, pour saxophone ténor et électronique (2019) 15' Création mondiale
Davíð Bryjnar Franzson - utterance #2.1, pour saxophone alto, flûte, synthétiseur et électronique (2019) 20' Création mondiale
Antoine Chessex - Miasma, pour saxophone soprano, flûte et électronique (2016) 15'

Keiko Murakami, flûte
Philippe Koerper, saxophone soprano, ténor et alto
Gilles Grimaître, synthétiseurs
Eliyah Reichen, ingénieur du son

Aedaen Gallery
1a rue des Aveugles
67000 Strasbourg
Renseignements : 07 67 03 91 86 - info@limaginaire.org - www.limaginaire.org - Facebook
Horaires :

Sa.9 de 19h à 20h30

Tarifs :

Entrée à prix libre

AEDAEN GALLERY : TOUTE LA PROGRAMMATION
Samedi 9/3/2019